Critiques & Lectures·L'avis d'un contemporain·Réflexions en tout genre.·Tous les articles

L’avis d’un contemporain Ép 03: Sapiens, Yuval Noah Harari

41HtOsNN4WL._SX347_BO1,204,203,200_

Il y a 100 000 ans, la Terre était habitée par au moins six espèces différentes d’hominidés. Une seule a survécu. Nous, les Homo Sapiens. Comment notre espèce a-t-elle réussi à dominer la planète ? Pourquoi nos ancêtres ont-ils uni leurs forces pour créer villes et royaumes ? Comment en sommes-nous arrivés à créer les concepts de religion, de nation, de droits de l’homme ? À dépendre de l’argent, des livres et des lois ? À devenir esclaves de la bureaucratie, des horaires, de la consommation de masse ? Et à quoi ressemblera notre monde dans le millénaire à venir ?

 

Une brève histoire de l’humanité

Vaste projet hein?

Et pourtant, c’est bien ce que réussit à faire Yuval Noah Harari dans cette oeuvre mi-scientifique, mi-livre d’histoire. Un extrait:

 La plupart des hiérarchies sociopolitiques manquent d’une base logique ou biologique : elles ne font que perpétuer des hasards entretenus par des mythes. C’est une bonne raison d’étudier l’histoire. Si la division entre Noirs et Blancs, ou Brahmines et Sûdras, s’enracinait dans les réalités biologiques – si les Brahmines avaient vraiment de meilleurs cerveaux que les Sûdras -, la biologie suffirait pour comprendre la société humaine. Comme les distinctions biologiques entres les différents groupes d’Homo Sapiens sont en fait négligeables, la biologie ne saurait expliquer ni les complications de la société indienne ni la dynamique raciale de l’Amérique. Nous ne saurions comprendre ces phénomènes qu’en étudiant les évènements, les circonstances et les rapports de force qui transformèrent les caprices de l’imagination en structures sociales cruelles – et bien réelles.

Vous l’aurez compris, ce livre se penche sur ce qui s’est passé à tous les stades d’évolution de l’humanité:

  1. Les grandes migrations humaines.
  2. La révolution agricole.
  3. La révolution cognitive.
  4. La révolution scientifique.
  5. La révolution technologique.
  6. etc.

C’est très intéressant et ô combien enrichissant de comprendre l’origine des mythes auxquels nous croyons: les religions, les sociétés anonymes comme Peugeot (vous comprendrez en lisant), les nations, etc.

Un second extrait:

Homo Sapiens est essentiellement un animal social. La coopération sociale est la clé de notre survie et de notre reproduction. Il ne suffit pas aux hommes et aux femmes de savoir où sont les lions et les bisons. Il importe bien davantage pour eux de savoir qui dans leur bande hait qui, qui couche avec qui, qui est honnête, qui triche.

Eh oui! On s’intéresse aussi à la société et son organisation. Le langage, la pensée, le lien social, le genre, les religions, le travail, la richesse, etc. Sommes-nous si différents de nos ancêtres? Qu’avons-nous en commun?

Et l’avenir, dans tout ça?

La fin du livre est très rythmée, très osée aussi, mais basée sur une évolution et des faits que l’on peut mesurer aujourd’hui. L’humain va-t-il devenir un dieu? Je vous laisse en juger.

Un livre que je recommande en tout cas vivement, et qui a changé ma façon de voir le monde qui m’entoure.

 

 

Publicités

6 réflexions au sujet de « L’avis d’un contemporain Ép 03: Sapiens, Yuval Noah Harari »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s