Poésies·Tous les articles

Le matin

Se réveiller, s’étirer, se tourner vers quelqu’un qu’on aime. Et puis tout le reste.

Se réveiller, s’étirer, se tourner vers quelqu’un qu’on aime, et puis caresser un bras nu, une jambe, entrelacer tout ce qu’on peut avec ce qu’on trouve.

Se lever, nu(e). Regarder dehors.

Faire un peu de yoga. S’étirer, prendre le temps de s’appréhender, de se replacer dans le temps et l’espace.

L’embrasser, et puis regarder dehors, encore. Aller sous la douche. Danser ou chanter, laisser l’eau couler. Se demander ce qu’on aimerait faire aujourd’hui.

Remplacer l’eau chaude par du froid. Sentir la peau réagir, se rebeller une seconde et puis aimer ce contraste surprenant.

Remplir l’air de la cuisine de parfum de café, écouter le bruit de chaque goutte.

Écrire un peu à propos du matin.

Être en retard! Et décarer avant de se faire virer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s