Nouvelles érotiques·Sur les femmes·Tous les articles

Pour qui danse-t-elle?

Elle est la sensualité. La nuit, lorsque tout le monde dort, elle enfile son costume de prédatrice et laisse les proies venir à elle. Elle ne les dévorera pas, non, mais son baiser est venimeux, et fait tourner les têtes. Je la vois cette nuit, là… dans mon rêve. Elle m’a invité à venir. J’accepte car j’ai envie d’elle.

Elle me conduit dans un établissement grand comme un hôtel, avec une salle de spectacle. Je crains déjà le pire. Je veux qu’elle reste près de moi, je rencontre des visages chaleureux, d’autres femmes, des hommes, tout se mélange dans les couloirs aux velours grenat. Je me sens si petit, si fragile. Je veux qu’on m’aime car c’est ma seule option contre l’abandon. Je ne veux pas assister à la prochaine scène en laissé pour compte.

Les femmes et les hommes rient, on me guide vers la salle de spectacle. Mais elle disparait. J’entraperçois ses fesses à demie nues circuler entre tous avec une aisance qui me terrifie. Et la chair disparaît, réapparaît, disparaît. Je la sens toute proche mais je ne la vois plus. La panique m’envahit, comme toujours. Pour qui danse-t-elle?

Une fois dans la grande salle, je la cherche, elle est là, sur scène, elle se met à nue. Tous la désirent. Moi aussi. Je cherche à attraper son regard, j’essaie si fort, si patiemment. Lorsque je suis prêt à partir, lorsqu’enfin je craque et abandonne, elle plonge ses yeux dans les miens, le temps d’un éclair. Elle veut que je reste. Je ne peux jamais fuir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s